Somatiser, comment le psychique agit sur le corps!

somatisations
somatisations

Somatiser , tout un processus.

Les douleurs sont le résultat d’une émotion refoulée.  « J’en ai plein le dos », « j’ai du mal à digérer les choses », « j’ai la boule au ventre », « ca me prend la tête »,etc… Toutes ces phrases que l’on emploie si souvent nous indiquent ce que notre corps exprime, son besoin de somatiser ?

La somatisation ou psychosomatisation est un phénomène physiologique venant d’un état psychique notamment le stress. Elle est le symptôme visible d’une cause plus cachée.

C’est une émotion trop forte qui est refoulée et qui à force d’être retenue fini par sortir par un moyen physique.  

 

Les troubles de somatisations

Les somatisations apparaissent suite à une exposition prolongée à un stress. Ce dernier est clairement défini ou pas par celui qui le subit. Il est sous jacent lors de la gestion d’un évènement particulier qui demande toute notre attention. Nous laissons de côté nos émotions comme par exemple lors d’un deuil. Une fois cet évènement terminé, le corps libère d’un coup toutes les tensions. Cela débouche alors sur des lombalgies ou des névralgies.

Un stress plus prolongé découle sur des maladies de peau: eczéma, psoriasis, vitiligo. La somatisation n’est pas alors forcément nommée comme telle puisque cela peut aussi découler d’un contact avec une substance allergène. De ce fait il est à prioriser un traitement médicamenteux et il devient intéressant de viser la cause somatique si le trouble est persistant et que le traitement ne répond plus au besoin.

Il existe une troisième catégorie nommée anxiété généralisée. Vous aurez alors des troubles psychiques de modification d’humeur souvent variant avec une forte fréquence. Cette anxiété découle sur des symptômes physiques: problèmes respiratoire, intestinaux, maux de tête , douleurs dorsales, etc… Elles atteignes un seuil de douleur intolérable et dans ce cas il faudra immédiatement se rendre à l’hôpital afin de consulter en urgence.

N’oublions pas bien évidemment le stress post traumatique qui surgit après un évènement important: accident, viol, agression, etc… 

Le stress dans la vie

Somatiser en chiffres.

Il n’existe pas de chiffres sur les somatisations à proprement dit mais sachez que 9 personnes sur 10 se disent soumis au stress. 7 femmes sur 10 et un adolescent sur 2, c’est énorme. Ca laisse imaginer la proportion de somatisation bloquante ou juste latente. 

Comment arrêter de somatiser!

Dès le départ en allant voir son médecin afin de faire les analyses associées. Parfois derrière une somatisation il peut y avoir un dérèglement hormonale ou autre mauvais fonctionnement d’un organe, ne négligez pas cela. Ensuite et notamment pour les troubles digestifs, aller voir du côté de l’alimentation. Réduire certains aliments ou les remplacer par des aliments plus adaptés peut avoir un effet très bénéfique. Je ne pourrais que vous conseiller dans ce cas de vous rendre auprès d’un nutritionniste ou d’une naturopathe qui vous fera une analyse poussée sur ce sujet.

Dans un deuxième temps , revoyez votre rythme de vie en faisant des pauses fréquemment et en travaillant sur votre capacité à vivre dans l’instant présent. Cela agit comme un anti-stress naturel.  Je sais ce terme est utilisé souvent et on ne sait pas forcément à quoi il correspond réellement. Atteignez-le en faisant des activités qui vous détendent et vous invite à être à ce que vous faites: méditation, peinture, danse, chant, yoga, etc…. Intégrez cela dans votre vie même juste quelques minutes par jour. Vous allez voir vous allez y prendre goût et rajouterez vite du temps à ces activités dans votre vie.

Enfin allez consulter un professionnel de l’accompagnement qui vous apportera une aide non négligeable. Il vous aidera à comprendre qui vous êtes et ce qui vous perturbe. Si il n’y a pas d’évènement marquant selon vous sachez qu’un avis extérieur peut le mettre en évidence cela vaut donc vraiment le coup d’investiguer. Ce stress peut aussi venir d’une recherche de sens à sa vie et en ça aussi un praticien en thérapies brèves est outillé pour vous guider.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page