SOULINK La méthode de gestion des émotions.

La gestion des émotions c’est le sujet numéro 1 aujourd’hui dans le domaine du développement personnel. Vous ne le voyez pas forcément parce qu’il est sous-jacent à d’autres problèmes

Il peut être nommé indirectement par des problématiques tels que burnout, dépression, insomnies, addictions, etc…

ou alors être explicité directement mais sous un terme plus générique : hypersensibilité, empathie, haut potentiel, etc…

Une fois que je vous ai dit ça regardez les problèmes des gens et je vous met au défi de ne pas trouver un problème de gestion des émotions en première place des intentions de travail sur soi.

92 % de mes clients viennent me voir pour ça et 76% repartent ravi du résultat.

J’ai mis en place la méthode SOULINK© spécialement conçue pour gérer vos émotions, je vous la décrit dans cet article en suivant pas à pas cette méthode vous finirez cet article avec le sourire je vous le garantie ! Elle dure 30 minutes mais il est fort à parier que vous aimiez tellement ça que vous en vouliez plus.

Alors c’est parti, bonne libération !

Définir les émotions qui vous bloquent en 5 minutes!

Les émotions ne sont pas nombreuses, elles sont 5 en fait : joie, colère, dégoût, tristesse et peur.

Les autres sont des sentiments comme par exemple les sentiments de la peur sont : crainte, préoccupation, inquiétude, stress, trac, appréhension, panique, angoisse, terreur, épouvante, effroi.

Prenez une feuille et un stylo.

Fermez les yeux quelques secondes et respirez de la manière suivante

Videz vos poumons complètement.

Inspirez par le nez pendant 5 secondes

bloquez votre respiration pendant 5 secondes

Expirez tout doucement par la bouche comme vous siffleriez pendant 10 à 15 secondes.

C’est normal au début de cet exercice de ne pas être super performant , refaites le plusieurs fois si nécessaire.

L’exercice est en vidéo juste dessous

Prenez encore du temps, au moins 5 minutes, afin de lâcher prise. L’idée c’est que les pensées du quotidien ne viennent pas interagir avec l’exercice. Pour se faire il vous suffit de rester assis dans le calme et de ne vous concentrer que sur votre présence à cet endroit à ce moment.

Quand c’est fait (vous le saurez parce que vous ressentirez bien le calme), commencez à écrire sur la feuille les sentiments qui viennent, sans réfléchir surtout.

Ca peut être des mots ou des phrases complètes. Si c’est des mots c’est bon, si c’est des phrases raccourcissez les pour n’en faire qu’un mot.

Exemple : « Je sens que quand mon père me parle mon coeur semble s’arrêter. » Le mot a extraire c’est tétanisé.

Ne gardez que les mots extraits de ces phrases puis attachez-les à une des 5 émotions. Même si vous n’avez pas de liste de sentiments ça n’est pas grave faites confiance à votre intuition. Calculez ensuite le nombre de fois ou vous avez noté chaque émotion. Ca ne va pas forcément jouer pour la suite de la méthode mais quand même c’est une indication pour vous connaître mieux.

Exercice supplémentaire

Prenez l’habitude dans votre vie de tous les jours de noter quand une émotion monte. De voir quel évènement l’a fait monter et de lui donner une note d’intensité entre 1 et 10. Faites le total de combien de fois elle c’est présentée à vous par jour et voyez son évolution. Ca vous permettra de voir ou vous en êtes et de si vous avez besoin de refaire l’exercice.

Faire la liste des liens toxiques qui vous retiennent à ces émotions.

Maintenant que vous savez repérer et nommer vos émotions, vous allez lister à qui ou à quoi elles sont attachées. C’est peut être la chose la plus délicate car 100 % de mes clients n’aiment voir que certaines émotions trop fortes sont liées à des proches qu’ils aiment.

Pour cet exercice vous allez prendre aussi une feuille de papier mais peut être plus grande. Comme pour l’autre exercice vous allez respirez en 5, 5, 10 puis méditer 5 minutes minimum pour bien chasser le mental (vous n’en avez pas besoin pour l’instant).

Commencez à lister les personnes avec qui vous avez des problèmes. Ca peut être des personnes que vous n’avez rencontré qu’une fois lors d’un soirée ou d’un date comme des proches que vous voyez tous les jours au travail ou en famille.

Ca peut être :

  1. des personnes avec qui vous avez eu un accrochage physique ou verbal

  2. des personnes qui vous disent parfois des phrases qui passent mal comme « décidément tu ne seras jamais aussi bon que ton frère ! »

  3. des personnes que vous aimez énormément même trop parfois limite jalousie.

Si ce qui vous vient c’est un évènement et que vous ne voyez pas de personnes alors donnez lui une identité à cet évènement ça marche aussi.

Si c’est un lieu pareil, donnez lui une identité propre comme : maison, ou bureau, etc.

Quand vous les avez listé, vous allez faire le schéma suivant :

sur ce schéma vous vous voyez vous représenté et les liens avec ces personnes attachés aux endroits de votre corps. Pour trouver ces endroits c’est simple refaites l’exercice de respiration et de méditation, ajoutez si vous le souhaitez une musique douce , une odeur ou un goût qui vous rassure puis visualisez la personne et questionnez votre corps afin de savoir ou c’est attaché.

Les 3 clefs de compréhension pour savoir gérer ses émotions.

  1. Une émotion ça ne se refoule pas. Si vous la refoulez elle trouvera un moyen de revenir plus fort ce qui amène parfois au burnout.

  2. Une émotion ça veut dire quelque chose ! Derrière une émotion il y a un message. Si vous écoutez ce message alors vous calmerez cette émotion. Pour ça encore faut il être à l’écoute et comprendre.

  3. Une émotion c’est intemporel ! C’est comme une madeleine de PROUST, ça vient maintenant mais c’est attaché à un évènement passé.

Découvrez vos blessures émotionnelles et apprenez à repérer quand elles se déclenchent.

Les blessures de l’enfance sont au nombre de 14.

Comme leur nom l’indique elles se créent pendant l’enfance puis se ré ouvrent à différents moments de votre vie d’adulte. Pas forcément lors d’un évènement qui est identique à celui vécu dans l’enfance mais à un évènement qui ressemble et que notre inconscient assimile comme le même.

Quand une blessure s’ouvre c’est comme une coupure qui serait mal cicatrisée, une émotion ressort alors de ça et elle déclenche un comportement.

Même comme tout est toujours bien fait dans ce monde, y a du positif aussi à une blessure.

Exercice

Trouvez la ou les blessures qui vous définissent. Pour se faire lisez chaque blessures et leurs caractéristiques puis donnez leur une note. Quand c’est fait, prenez les 5 premières les plus importantes.

Libérez vos blocages émotionnels en 30 minutes !

Vous connaissez maintenant les émotions qui remontent le plus souvent chez vous, les personnes lieux ou évènements qui les font remonter et ce qu’elles provoquent en vous. Vous avez également ciblé les blessures d’enfance qui remontent, il est temps de passer à l’action pour apaiser tout cela. 

La méthode SOULINK appliquée !

Installez-vous dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangé(e) pendant au moins 30 Minutes.

Evitez de faire cet exercice quand vous avez un rendez-vous juste derrière il ne marcherait pas, donnez vous du temps.

Choisissez de préférence une position assise dans un fauteuil relax plutôt qu’une chaise. Vous pouvez aussi choisir de le faire allongé.

Installez une bougie devant vous et allumez là.

Placez devant vous le schéma de vos liens et la liste des 5 blessures.

La méthode se fait en plusieurs étapes mélangées les unes aux autres, vous allez voyager dans différents états de conscience modifiés.
Vous allez commencer par refaire l’exercice de respiration 5, 5, 10. Faites le 3 fois !

Quand c’est fait et que tout es calme en vous, fixez votre regard sur la flamme de la bougie et laissez-vous aller.

Fermez les yeux si vous en sentez l’envie ou gardez les ouverts. Si vous les gardez ouverts par contre fixez toujours la flamme.

Imaginez un décor, un endroit qui vient comme ça sans que vous y ayez réfléchi avant. C’est peut-être un endroit que vous connaissez, que vous avez fréquenté ou pas du tout, peu importe c’est le bon endroit où vous devez être en ce moment !

Profitez de cet endroit quelques minutes, amusez-vous à observer les détails et regardez à l’intérieur de vous l’émotion qui monte et les ressentis qui sont présents dans le corps. Ne jugez pas, ne cherchez pas à changer si ça vous déplait, observez juste.

Quand vous êtes bien installé(e) dans le moment et le lieu, invitez votre représentation de la première des 5 blessures à venir. Ca peut être une image de vous enfant, adulte ou bien tout autre chose, c’est dans tous les cas une représentation de votre inconscient donc ça peut être n’importe quoi. Voyez ce que cette apparition crée en vous et mettez là en mouvement dans une sorte de film qui se déroule devant vos yeux comme dans un théatre. Voyez les interactions que cette blessure a avec son entourage, ce qu’elle fait, comment elle réagit et aussi ce que font les autres et comment ils réagissent avec elle. Observez si les personnes sont les mêmes que celles que vous aviez intégré sur votre schéma de lien. Si ça n’est pas le cas, intégrez les dessus.
Vivez la situation à fond pour bien ressentir les émotions existantes.

Phase de nettoyage émotionnel.

Vous allez prendre une feuille et commencer à dessiner la scène telle que vous l’avez vécue. 

Pas besoin d’être un grand dessinateur pour ça, l’important étant de poser vos émotions sur cette feuille.

Dessinez tout et notamment aussi les liens qui raccordent votre blessure à son environnement. Mettez tous les détails allant du type de lien à sa couleur en passant par l’endroit où il est attaché. Plus vous aurez de détail plus l’exercice sera efficace.
Quand vous sentez que c’est fini, allez brûler ce dessin et concentrez vous sur la fumée émise. Demandez à haute voix « que cette fumée remmène toutes les choses négatives à leur expéditeur ! »

Fin de la technique

Vous n’avez plus qu’à refaire la technique pour les autres blessures et le tour est joué !

Allez cajoler votre enfant intérieur pour calmer vos blessures émotionnelles.

Prenez du temps après la technique pour aller faire du bien à vos blessures. Cette étape est très importante car vous vous êtes fait suffisamment de mal pendant tant d’années et maintenant il est temps de vous faire du bien. 

Vous pouvez avoir un échange avec ses parts de vous que sont vos blessures. Les prendre dans vos bras, leur offrir quelque chose.

Il est possible que ces parts de vous vous demandent quelque chose à faire. On appelle ça un défi et c’est très intéressant car cela fige dans la matière ce qui c’est passé dans votre esprit.

Planter une fleur, bruler une bougie , autant d’actions très symboliques qu’il est extrêmement important de vous engager à faire!

Les 4 raisons pour lesquelles la méthode a échouée.

Il peut arriver que cette technique ne fonctionne pas quand on la fait seule chez soi, les raisons en sont variées.

Vous avez en vous un saboteur interne. Ca arrive si inconsciemment vous avez peur de changer.

  • Vous n’êtes pas assez dans le truc. Parce que le lieu ou le moment ne convient peut être pas mais vous ne le ressentez pas. n’hésitez pas à recommencer à un autre moment ou dans un autre endroit.

  • Vous avez peur de faire du mal à vos proches en coupant les liens.

  • Lire un article ne vous suffit pas pour faire la technique. Parfois l’expérimentation physique guidée par quelqu’un passe mieux.

Dans tous les cas si vous en sentez l’envie ou le besoin n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec moi et je vous accompagnerais avec plaisir vers votre bien-être! Posez vos commentaires sur cette technique en bas de cet article pour me dire a quel point elle vous a plu ou les questions que vous vous posez, merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page