A propos de moi

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Mes débuts dans la vie

    Je suis né un beau jour de l’année 1975 dans une famille de 3 frères. 

    Ma famille ne m’a pas appris à externaliser mes sentiments mais plutôt à garder à l’intérieur. Je n’ai pas trop compris les codes de la société, je me sentais tout le temps en décalage. Physiquement je ne peux pas dire que je ne faisais pas partie de la famille. Je me sentais comme le vilain petit canard ou le mouton noir. Une sensibilité exacerbée.

    La nuit je me cachais sous les draps pour éviter les monstres qui rodaient dans la maison et venaient me chatouiller le cou.

    La scolarité primaire et secondaire a été plutôt sympa, c’est à partir du collège que ça c’est compliqué. Timide maladif, mal dans ma peau j’ai vécu une adolescence assez stressante accompagnée d’un parcours scolaire “chaotique”. Détenteur en plus d’un trouble de l’attention non détecté alors ça ne m’a pas aidé.

    Souffrant d’une agoraphobie sévère, je m’évanouissais dans les lieux ou il y avait trop de monde. J’ai très vite plongé dans mon imaginaire qui me permettait de m’évader de la réalité ce qui n’a pas plu à la majeure partie de mes professeurs. Ils me l’ont bien fait remarquer sur mes bulletins scolaires, dont un qui m’a orienté en parcours professionnel.

    Je ne me rendais pas compte à ce moment là que cet imaginaire j’allais en faire mon métier. Ca se fera en plus dans une reconversion professionnelle.Ne sachant pas trop ce que je voulais faire mes parents m’ont aiguillé vers ce que faisait mon frère hélas il n’y avait plus de place alors j’ai pris ce qui venait.

    L'orientation scolaire

    En BEP le message d’avenir était :

    – “en sortant d’ici vous aurez deux possibilités : le chômage ou l’armée, bienvenue !” 

    Autant vous dire que ça ne m’a pas plu et j’ai fini 3e de ma promo. Alors je suis remonté en bac technique et BTS sans savoir plus ce que je voulais faire de ma vie. Conséquemment à ça j’ai connu le harcèlement scolaire en raison de mon physique maigre  et ai reçu coup et insultes tout le temps. “on va te tuer !”, “sale roux”, “ta mère …”, voici les phrases que je devais supporter.

    Finalement j’ai suivi une filière technique plus par dépit que par envie et j’ai travaillé dans l’industrie automobile durant 17 ans. Enfin j’aimais beaucoup ce que je faisais mais j’étais ce que l’on appelle un indispensable ce qui est dur à porter sur ses épaules. Rendez vous compte qu’un jour une usine est restée à l’arrêt juste parce que j’étais en vacances.

    Plusieurs années plus tard une grosse remise en question m’a fait changer de voie afin d’entamer la réflexion d’une reconversion professionnelle.

    Les années galère.

    En 2004 l’annonce du cancer de ma mère m’a énormément affecté. A l’époque je ne me rendais pas compte, je n’avais pas conscience de la force de l’esprit sur le corps. Dans ma famille on croyait à la médecine mais on pensait qu’aller voir un psy c’était si on était fou.

    J’ai commencé à ressentir alors des crises d’angoisses. Ca me prenait à n’importe quel moment. Ma sensibilité aux évènements qui m’arrivaient était devenue surdimensionnée.

    Dans tous les lieux où j’allais je ressentais ces angoisses, elles me prenaient à tout moment n’importe où: à la cantine en plein repas, en réunion, en déplacement au volant de la voiture. Je sentais de la peur, l’envie de m’enfuir, le coeur qui s’arrête, une forte chaleur intérieure, des vertiges.

    Je me mis alors en but de trouver ce qui clochait en moi. Je passais de main en main entre les différents corps de métier de la médecine: généraliste, cardiologue, gastro, etc.. Tous me donnaient toujours la même phrase: “vous êtes en excellente forme, j’aimerais bien être comme vous!” Je sortais de leur bureau complètement déconcertés.

    Alors je baissais les bras et je supportais. Je restais pendant plus de 7 ans avec ce mal être.

    J’allais au travail et les malaises étaient toujours présent mais dès que je rentrais à la maison j’allais mieux. J’avais même calculé qu’après manger ça allait mieux donc ça devait avoir un lien avec la nourriture. Bref toutes les idées étaient bonnes.

    Je passais la trentaine complètement dégouté avec cette fameuse crise existentielle. L’ambiance au travail se dégradait toujours plus, on m’avait même mis un pervers narcissique comme chef qui détruisit le service en 6 mois.

    En 2011 le décès de ma mère survient, j’étais anéanti. Je gère tant bien que mal mes émotions et un jour elles explosent.

    Je vais pour un banale dos bloqué voir mon médecin généraliste qui me fait parler et là, à la fin de la discussion elle me dit une phrase magique: “pour votre mal de dos je vais vous donner des séances de kiné mais pour votre dépression vous allez aller voir une psy.”

    Tout s’éclaire alors, enfin un mot est mis sur mon mal -être: la dépression. Au travail tout s’améliore, on me change de service et j’y vis les meilleures années de ma vie. En revanche on me met sous antidépresseur et anxiolitique pour supporter. C’est vrai que ça m’aide et les séances de psy mêlées d’hypnose et d’EMDR me permettent de me sortir de cet état mais j’en veux profondément à la médecine qui n’a pas sû m’aider.

    Je découvre alors les thérapies alternatives et grâce à elle je sors de cette dépression. Seul hic pendant toutes ces années, je suis accro aux anti dépresseurs. Je passe quatre ans avec parce que j’en avais besoin mais je passe 6 longues années à essayer de m’en séparer avec avis favorable des psy et des médecins que je rencontre. Rien à faire, en dessous d’un certain seuil j’ai des signes de manque: tremblements, nausées, transpiration abondante.

    Alors je me tourne vers la naturopathie qui enfin trouve ce que je dois faire pour m’en libérer: assainir mon système digestif. J’ai l’intestin poreux et un terrain acide. En deux mois j’arrive à faire ce que je n’avais pas réussi à faire en 6 ans, je suis enfin libre.

    Ma reconversion professionnelle.

    Le travail personnel que j’ai entamé suite à une dépression m’a permis de comprendre que je pouvais changer ! Grâce à l’hypnose j’ai pu me libérer de beaucoup d’angoisses et même de crises d’angoisses fort handicapantes. J’ai également pu résoudre l’agoraphobie qui me suivait depuis mon adolescence. En prime j’ai pris du poids en me libérant d’un beau complexe. Je suis passé de 52Kgs à 75 pour 1m88.

    J’ai compris ensuite que j’étais une personne hypersensible surtout à haut potentiel émotionnel et empathe. Toutes ces caractéristiques m’ont valu un échec scolaire et aussi qu’à chaque fois que je suis en contact avec une autre personne je ressens ces émotions. Parfois cela va jusqu’à absorber les douleurs des gens. Imaginez donc ce que cela donne dans une foule, c’est ingérable. J’ai donc décidé de me former à l’énergétique pour arriver à gérer ma “particularité”. Cela me permet de me purifier et de libérer les fortes charges énergétiques du quotidien.

    Maintenant je me sens épanoui, cela dit il y a encore des choses à travailler mais je me sens bien! J’ai deux enfants magnifiques dont je suis énormément fier.

    J’ai décidé en 2016 de quitter ce monde de l’entreprise pour devenir indépendant. Mon but est de vous accompagner au mieux de manière globale – corps, cœur et esprit et pour se faire j’ai plusieurs outils à mettre à votre disposition. Vous viendrez forcément vers moi par intérêt à une de mes pratiques mais lors de nos entretiens nous irons peut être vers une autre que je jugerais plus intéressante.
    J’exerce à CHATOU dans les Yvelines et également à distance pour certaines pratiques.

    16 Septembre 1975

    Naissance

    16 Septembre 1975

    1 novembre 1999

    Entrée dans la vie active

    1 er job enfin!

    1 novembre 1999

    2004

    Annonce du cancer de ma mère

    C’est là que les crises d’angoisses ont commencé

    2004

    2011

    Décès de ma mère

    C’est la que la dépression m’a prise. C’est pas que le décès biensur c’est aussi mon chef pervers narcissique et le travail dans l’industrie automobile qui broie l’humain.

    2011

    2017

    reconversion professionnelle

    C’est là que je me suis libéré. J’ai validé mon certificat d’hypnose et mon diplôme de coaching.

    C’est l’année ou je me suis installé en indépendant après 17 ans en tant que salarié.

    Depuis quand je reviens de vacances c’est sans la boule au ventre et avec beaucoup de plaisir.

    2017

    Mes diplômes et certificats

    Diplôme d'état de coaching professionnel et personnel

    Un diplôme de coaching professionnel et personnel reconnu par l’état, inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au niveau 1 Français et niveau 7 européen équivalent à un Master 2 de psychologie BAC+7 obtenu à la haute école de coaching

    Certificat de praticien en hypnose - méthode DOLFINO

    Un certificat de praticien en hypnose holistique obtenu chez DOLFINO en 2018.

    Certificat de psychopathologie

    Un certificat de psychopathologie décerné par l’ ARCHE formé par Monsieur Alain HERIL le 21 Juillet 2021

    Me joindre sur les réseaux sociaux

    Inscrivez-vous à ma newsletter

    JOIN THE ELITE CLUB

    WELCOME,

    Enjoy luxury, exclusivity and discretion

    NOW TREAT YOURSELF!

    Get 25% Off & Free Shipping On Your First Order. Enter Code WELL25SPE

    Retour haut de page